le massage

« Ce qu’il faut alors implorer, c’est un esprit sain dans un corps sain » 

(Juvenal, Satire X)

Il est scientifiquement attesté que les êtres humains peuvent procurer du bien-être grâce à leurs mains.

Le massage remonte à la nuit des temps et dans toutes les civilisations. Il nous rappelle à l’expérience primordiale, soulignant l’importance du toucher qui fait du bien, une main tendue réconfortante, la caresse apaisante d’un parent à son enfant, le bonheur d’une étreinte…

Le toucher constitue donc un formidable vecteur de bien-être quelle que soit l'époque

le toucher

« Rien de notre intelligence qui ne soit passé par nos sens »

(Aristote)

Le toucher est de loin le sens le plus important pour l’homme. Un être humain ne saurait vivre pleinement sans le sens du toucher. De même il reçoit, par le fait d'être touché, une information qui agit sur son état de bien être.

 

Le toucher est le sens qui se développe en premier déjà dans le ventre de la maman. C’est en touchant bébé que ce dernier va d’abord découvrir son corps, puis le monde qui l’entoure.

 

Le toucher est essentiel pour le bien-être physique et émotionnel, il réconforte, sécurise et apporte tendresse et apaisement.

 

A chaque âge, de la naissance jusqu’à notre départ de ce monde, le massage apporte les bénéfices et les bienfaits dont le corps et l’esprit de la personne ont besoin et/ou envie. Il n’existe pas d’âge approprié pour se faire masser. En Inde par exemple, on massera la femme enceinte, le bébé et la personne âgée.

Bien que le massage bien-être ne soit pas un massage médical ou paramédical, il a de nombreux bienfaits physiques.

Par ses différentes techniques, le massage agit sur :

 

  • la circulation sanguine

  • la circulation du retour veineux

  • il procure une plus grande mobilité et une plus grande souplesse des articulations (mouvements et étirements)

  • il aide à l’élimination des toxines du corps

  • il aide à la détente musculaire et à la détente nerveuse 

  • le contact prolongé des mains pendant le massage apaise les terminaisons nerveuses et transmet au cerveau un message sensoriel de bien-être.

  • Il améliore les fonctions physiologiques corps et contribue à la prévention des maladies.

  • Il réduit le stress, l’anxiété et augmente la sécrétion de l’ocytocine, appelée aussi l’hormone du bonheur par la chercheuse suédoise Kerstin Uvnäs Moberg.

Gogle Avis.jpg
instagram.png
linkedin_3.png
  • Facebook Social Icône